Actualites 2015

Discours Mme le Maire pour les voeux 2015

Je vous présente mes meilleurs vœux à toutes et tous, à vos proches, vœux de santé de bonheur et de réussites partagées. Il est donc important de rappeler en ce début d’année les valeurs de la république « Liberté, Fraternité, égalité » et ses droits fondamentaux, la liberté d’expression et la démocratie compte tenu des événements récents .Je souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants qui sont venus s’installer en 2014 sur notre commune. Notre population augmente légèrement et est passée à 610 habitants Bienvenue aussi à une nouvelle entreprise sur la zone artisanale : ISODOC. De l’emploi et du dynamisme sont un rayon de soleil car la partie commerce du village est en souffrance. 2014 a vu aussi la disparition du bar restaurant, Mais elle a inaugurée l’ouverture très apprécie d’une maison des associations. Géré par l’inter association, ce lieu est occupé par de nombreuses associations : 3ême âge, pétanque, théâtre, informatique, CCAS. Elle devient à travers une multitude d’activités (belote, point rencontre…) un lieu où se tissent ce lien social qui permet de « vivre ensemble ». Mes vœux vont donc aux représentants et représentantes des associations, qui contribuent à l’animation et au rayonnement de notre commune. Je vous invite, à consulter notre site Internet, où sont annoncées les manifestations qui s’égrainent tout au long de l’année.. Je renouvelle mes vœux pour 2015 à l’équipe enseignante et son Directeur Sébastien FOURGEAU. Nous sommes engagés dans la mise en place des TAPS en ayant pour objectif l’épanouissement de l’enfant et sa réussite éducative .Le Projet Educatif Territorial des accueils périscolaires est en cours d’élaboration et sera prochainement validée. Vous avez élu en mars dernier une nouvelle équipe municipale tout en me renouvelant votre confiance. Soyez en remerciés. Nous mesurons la responsabilité qui nous incombe pour ce mandat, en tant qu’élus de première proximité. Vous avez exprimé des messages et nous avons entendu vos attentes. Tous les élus se sont mis au travail. MERCI A TOUS ELUS ET SALARIES pour VOTRE implication et VOTRE dévouement au service de notre commune et de ses habitants. Je vais donc citer les actions sur lesquelles ils ont planchés en 2014 : L’accueil à la mairie : point essentiel. Une permanence des élus a contribué à augmenter les horaires d’ouvertures au public. Voirie : 50 000 € d’investissements ont été engagés pour les travaux de voirie et pour améliorer le réseau pluvial (vous en avez eu le détail) Création du site internet :Il est un formidable outil de communication et une mine d’information. Le bulletin tous les deux mois vient le compléter. Cadre de Vie :peinture du préau, des grilles du monument aux morts, des grilles de l’école, sablage des murs du cimetière, Plantations aux monuments aux morts , Sablage des différentes croix de missions et peinture ,fleurissement du cœur du village avec participation au concours des villages fleuris du Conseil général. Nous avons gagné un prix pour notre première participation. Et trois de nos valeureuses fleuristes ont été récompensées : Brigitte Baylac, Claudette Fauroux et Mado Labatut. Jeannette Doumenc , Hélène Conte et Dédé Portet ont été récompensé par le Jury de La Municipalité. Bâtiments Communaux :Installation d’un coffret électrique à la salle des fêtes, Isolation thermique de la salle des associations, PLU et assainissement collectif et pluvial : Les études sont terminés ,nous avons optés pour une station d’épuration commune avec St Julien qui permet d’obtenir une vrai baisse des coûts de fonctionnement . PLU nous sommes en pleine phase du zonage et l’enquête publique devrait avoir lieu rapidement. Mais comment aborder 2015 dans un contexte de crise financière et économique :sur le plan budgétaire, toutes les collectivités expriment leur inquiétude : Nous accuserons une baisse du budget de près de 10 000 € sur 2015. En 2015 nous allons poursuivre nos efforts sur les investissements : Batiments : Nous avons prévu la rénovation du premier étage de la maison des associations et la dépendance acheté aux descendants ARIES. Ceci dans le but de créer des logements à loyer modéré pour nos jeunes ou moins jeunes, nous allons également redevenir pleinement propriétaire des trois appartements de l’ancienne école du bas et nous allons continuer nos investissements pour les espaces plantation d’un jardin éducatif à l’école et l’aménagement du côté Nord de l’église. Nous allons étudier la possibilité d’implanter un petit bâtiment avec toit photovoltaïque pour l’association de chasse. Démarrer une étude pour voir comment rénover notre salle des fêtes. Et installer un préau pour les enfants de maternelle. Voirie : Nous allons continuer d’importants travaux sur la voirie. Notre voirie se dégrade sous l’effet conjugué des conditions météorologiques et du trafic, cela nous impose des coûts de réfection très importants et bien au-delà de notre enveloppe budgétaire. Nous allons donc parer au plus urgent pour assurer un maximum de sécurité. Cadre de vie L’embellissement du lavoir est à l’ordre du jour et mettre un peu de vert dans le nouveau cimetière.Vous voyez que les projets ne manquent pas mais tout ceci ne peut se faire avec le seul budget communal. L’Etat, Le Conseil général et autres financeurs spécifiques seront sollicités. Mais le cadre de vie peut aussi être l’œuvre de tous les concitoyens pour peu que l’on y mette un peu de volonté et de solidarité. Je termine enfin en formulant des vœux de solidarité et de confiance en l’avenir, Le Maire : EVELYNE DELAVERGNE

Le Petit Journal rend hommage a Martine

« On ne se rend compte de l’importance d’une chose que lorsqu’on la perd » disait le philosophe. Parler de la boulangerie Morère à Lavelanet de Comminges, c’est parler de l’âme et du coeur de ce petit village du Volvestre. Une dernière fois Martine Morère a tiré le rideau de la boulangerie. Une tranche de vie qu’on laisse derrière soi avec ce pincement au cœur qui fait que, même si on se tourne vers l’avenir, c’est un peu de soi qu’on abandonne dans ce lieu qui rentre désormais dans l’histoire. Moment nostalgique où Martine a revu son père derrière son pétrin en train de pétrir la pâte en souriant ou tempestant au gré des humeurs et des circonstances. Moment difficile où l’on prend conscience que l’on est le dernier maillon de la chaine et qu’il n’y aura pas d’après. Pendant plus d ‘un siècle, des générations de Lavelanéciens ont fait sonner la cloche joyeuse de la porte d’entrée du magasin. Des bonjours et des sourires qui s’échangent. Cette échoppe appartenait à tous. On y refaisait le monde, on y commentait l’actualité, on consommait sans modération le vivre ensemble. L’occasion de se rencontrer et de lutter contre cet individualisme ambiant et cette solitude qui tuent nos sociétés. Un rôle social tellement indispensable dans notre monde rural qui tente de survivre.
Pour Martine, l’heure de la retraite a sonné. Mamie attentive, elle va désormais avoir du temps pour se consacrer à ses 4 petits enfants. Avant de partir, elle a mis un petit écriteau sur la devanture du magasin. Un condensé de sa gentillesse et et son humilité :
” Chers clients
Un grand merci à vous tous jeunes, moins jeunes, amateurs de bonbons, de chips et de coca, anciens du village ou nouveaux venus d’ici ou d’ailleurs qui fidèlement avez franchi le seuil de ma boulangerie permettant à ce modeste commerce de proximité de résister jusqu’à aujourd’hui hui, jour de ma retraite.
Après plus de 120 ans d’existence la boulangerie ferme sa porte . Pour ma part pendant 28 ans j’ai essayé de vous servir du mieux que j’ai su ou que j’ai pu.Une page de ma vie se tourne peut être aussi une de la votre. Je vous souhaite une très bonne année 2015 et beaucoup d’autres ensuite et comme aimait à le dire mon père :
« Mangez du pain , vous vivrez bien
Mangez en deux vous vivrez mieux ”
Une suite qui s’organise :
Il est prévu dans le courant de l’année la réouverture d’une autre boulangerie chez Manu et Mélanie Rodriges au centre du bourg , les travaux d’aménagement sont en cours.
Dans l’immédiat, pour assurer une continuité de services à la population, la mairie a sollicité deux boulangers de villages limitrophes Mondavezan et ST Elix qui, dans le cadre de leurs tournées, livreront le pain du lundi au samedi aux personnes intéressées : se renseigner et s’inscrire à la Mairie.

Débat d’orientation budgétaire 2015 pour la commune de Lavelanet

La loi d’Aministration Territoriale de la République du 6.02.1992 prévoit l’organisation d’un débat au sein des assemblées délibérantes,avant l’adoption du Budget Primitif afin de préciser les grandes orientations budgétaires et les bases sur lesquelles le budget peut être établi.
Le Vote du budget est un acte essentiel de la vie de toute collectivité territoriale car il traduit en terme financier le choix des élus . Ce vote s’inscrit dans un cycle budgétaire annuel rythmé par un certain nombre de décisions dont la première est le débat des orientations budgétaires
Le Conseil Municipal dans ses différentes séances de travail a réfléchi dans un contexte général économique et financier difficile et tout en tenant compte de l’effort demandé aux collectivités territoriales de participer au redressement des finances publiques (réduction des dotations) comment optimiser les éléments de notre Budget Primitif.
Notre capacité d’autofinancement étant satisfaisante en 2015 nous poursuivrons nos investissements :

  • l’achat d’un nouveau véhicule pour les services techniques
  • la construction d’un abri et la réalisation du verger à la nouvelle école
  • la récupération dans le domaine communal de l’école d’en bas qui est un bâtiment à usage locatif
  • la continuité des investissements dans le cadre du plan de désherbage (subventionnés à 70%)
  • la construction d’un petit bâtiment de stockage photovoltaïque au terrain de football ( mise à disposition coût pour la commune 2000 euros)
  • la mise à niveau du terrain place du 19 mars ,la mise en valeur de notre lavoir
  • la fin des études sur les travaux du PLU , une bouche a incendie aux Jardiniers et enfin des travaux de voirie sur la RD8 .
  • En 2015 nous continuons notre réflexion, grâce à l’intervention du CAUE31 sur la création de 3 appartements au dessus de l’ancien bar restaurant et 2 autres de plein pied non loin de là.
    Ces opérations devront s’autofinancer pour être réalisées et auront pour vocation d’offrir aux habitants du village un habitat à loyer raisonnable.

CCAS

Le 17 février 2015, pour Mardi Gras, le CCAS a réuni des habitants du village.
Cette réunion fut fort sympathique, des crêpes ont été préparées par plusieurs convives dont Robert Ferrage qui nous a fortement impressionnés, sur sa façon de faire sauter les crêpes.
Discutions, échanges et amitié étaient au rendez- vous.
Prochaine rencontre au mois d’avril.

CARNAVAL

Samedi 6 mars 2015, L’APE (Association des Parents d’Elèves), a organisé le traditionnel défilé de carnaval.
Des monstres, des princesses, des infirmières, des héros de dessins animés comme Spiderman, buzz l’éclair… ont déambulés dans les rues de Lavelanet.
A l’issus du défilé, les enfants ont pu savourer un délicieux goûter préparé par les parents d’élèves. Rendez vous à l’annéeprochaine.

Inauguration de la place du 19 mars 1962

<img223|left>

ECOLE

Le 27 mars 2015 nos enfants de l’école ont été primé pour le Prix “Mobilisons-nous contre le harcèlement”
Ils sont à l’échelon national LAUREAT AFFICHE PRIMAIRE.
Ils ont été reçu par la ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem
Mme le Ministre a écrit sur le site Facebook “Mobilisons-nous contre le harcèlement”
Bravo à l’école “les Noisettes” du village de Lavelanet de Comminges, Academie de Toulouse et merci aux 28 élèves de la classe de CM1/CM2 qui ont réalisé cette affiche.
Voici l’affiche primée

La remise des prix

Bravo a tous les enfants de l’école et l’équipe enseignante . La Municipalité s’associe à ce succès en organisant une remise des prix le mardi 28 avril à 18h30 à la mairie.

Ils ont travaillé sur le thème de la solidarité et voici le résultat : cette affiche fera l’objet d’une participation à un autre concours
Découvrez le mot que les lauréats de l’affiche primaire de l’école “Les Noisettes” avaient rédigé et offert à la Ministre Najat Vallaud-Belkacem qui l’a lu pendant la cérémonie. Un très beau moment plein d’émotion, de solidarité et de fraternité. Merci encore à eux!

Bravo a tous les enfants de l’école et l’équipe enseignante .
La Municipalité s’associe à ce succès en organisant une remise des prix le mardi 28 avril à 18h30 à la mairie.

Ca bouge à Lavelanet

Un grand merci à votre tissu associatif et culturel pour nous avoir offert en ce début d’été une série de manifestations qui ont ravi bon nombre d’entre nous .
La bibliothèque a reçu grâce au Conseil Départemental les frères Locomotive où Célestin et Emile ont raconté Transhumances : une soirée conviviale
Le tennis a renoué avec son traditionnel moules frites en clôture de rencontres amicales de ping – pong le 6 juin.
Le CCAS le 18 juin a réalisé un échange intergénérationnel au potager l’école, Pierre Ricard notre conteur local a captivé grands et petits.
L’école a fait le 19 juin son spectacle de fin d’année pour le plus grand plaisir des parents et des grands parents
Le 20 juin Lavelanet Associations a organisé la Fête de la musique qui a attiré à la Maison des Associations une pléiade d’artistes locaux : Eva Glorian et Olivier Nougarol dans un répertoire de variétés , Mélanie et Mano à la batterie , Paul et François au chant,le tout avec des grillades et des tortillas
Un concours de vélos fleuris organisé par l’APE et le traditionnel feu de Saint Jean organisé par le Comité des Fêtes sont venu clore le 27 juin ce mois de juin particulièrement ensolleillé.
Plusieurs associations ont tenu leur assemblée générale : la chasse, la gymnastique, le tennis,l’inter associations, le comité des fêtes , la pétanque, l’occasion pour chacune d’entre elles de dresser le bilan de l’année écoulée et de préparer les animations des prochains mois.

<img241|left

ETE 2015

L’été est là et profitons en pour voir ce qui se passe dans notre commune dans des domaines comme l’école,le cadre de vie et la voirie

SCOLAIRE et PERISCOLAIRE
Tout d’abord un grand merci à notre cantinière Ana qui au quotidien régale nos enfants et qui a le souci de proposer des repas équilibrés issus de produits locaux
Remercions également l équipe d’animation Mumu, Muriel,Babeth et Yvonne qui se sont investis dans les TAPS et leur travail au quotidien.
Retrouvez sur le site Internet de notre commune un lien sur la page d’accueil un blog ou vous trouverez des photos des principaux temps forts des TAPS 2014 2015 , des moments privilégiés pour l épanouissent de nos enfants.
Mélanie et Paul ont animé un atelier Musique : chants , initiation aux instruments de musique
Jean Marc et Tom ont réalisé une initiation à la pétanque
Le CCAS a initié des rencontres inter générations , a Noël en offrant des cadeaux confectionnés par leurs soins et plus récemment avec l’aide du conteur Pierre Ricard une après midi sous les arbres : des moments partagés appréciés de tous.
La Section Apicole de Martres , notre colombophile Serge Soula, Nicole en animant un atelier sur la citoyenneté, Fabienne avec ses expériences scientifiques ont participé à la diversité des animations proposés.
Des jeux enfin ont été réalisés en intérieur quand le temps n’était pas clément.
Le Potager à vocation pédagogique a permis aux enfants de planter dans les bacs des salades et des radis mangés à la cantine : des producteurs à l’assiette …
Pour la rentrée 2015.2016 une nouveauté pour les TAPS : grâce à l’implication de l’équipe municipale animée par Gisèle il été obtenu que ces temps imposés par la loi soient concentrés le jeudi après midi , solution plus satisfaisante pour la mise en œuvre des activités.

Enfin un grand merci à l’équipe enseignante, Sébastien, Nelly, Sofia et Sabine qui offre à nos enfants un enseignement de qualité la preuve en est la récompense obtenue pour l’affiche évoqué dans notre dernier bulletin municipal et encore commentée ces jours ci sur la Dépêche.

CADRE de VIE

Merci aux habitants pour les efforts réalisés pour l’embellissement de leur maison .Le Conseil Départemental dans le cadre des villages fleuris qui nous a rendu visite le 23 juin dernier a noté que nous avions su tiré parti du thème de la couleur pour rendre pus agréable notre environnement.
Par ailleurs nous envisageons d’ici fin 2015 d’organiser une journée eco citoyenne un samedi matin avec l’école pour l’aménagement de notre lavoir.
A ce propos saluons ici les services techniques animés par Philippe et Jean Marc , le travail de Christophe et Gérard qui ne ménage pas leurs efforts pour rendre notre village plus agréable : travaux de peinture, entretien des espaces verts et des bâtiments communaux , arrosage des fleurs . Malgré la contrainte de la mise en œuvre du zéro pytho nos espaces publics sont agréables.
Un grand merci à l’association de la Pétanque qui a participé à l’embellissement de la place du 19 mai 1945 à moindre coût pour notre commune : le détail des travaux vous sera fourni dans notre prochaine édition

VOIRIE

L’été a été propice à la réfection de nos voies et chemins . Notons ici l’implication de notre conseiller municipal Daniel Cerutti qui par ses compétences utilise au mieux le budget alloué par la Communauté de Communes compétente en matière de voirie

CCAS

Le 17 février 2015, pour Mardi Gras, le CCAS a réuni des habitants du village.
Cette réunion fut fort sympathique, des crêpes ont été préparées par plusieurs convives dont Robert Ferrage qui nous a fortement impressionnés, sur sa façon de faire sauter les crêpes.
Discutions, échanges et amitié étaient au rendez- vous.
Prochaine rencontre au mois d’avril.

CARNAVAL

Samedi 6 mars 2015, L’APE (Association des Parents d’Elèves), a organisé le traditionnel défilé de carnaval.
Des monstres, des princesses, des infirmières, des héros de dessins animés comme Spiderman, buzz l’éclair… ont déambulés dans les rues de Lavelanet.
A l’issus du défilé, les enfants ont pu savourer un délicieux goûter préparé par les parents d’élèves. Rendez vous à l’année prochaine.

RENTRÉE SCOLAIRE

Pour cette rentrée 2015.2016 nous accueillons 84 élèves sur notre école communale .
Des travaux d’amélioration ont été réalisés cet été comme promis : le préau de l’école maternelle,peinture de la classe du bas , changement des appareils de clim/chauffage à la maternelle,changement de tous les rideaux de l’école par des rideaux occultants et ignifugés.
Nous souhaitons la bienvenue aux deux nouvelles institutrices Ludivine et Géraldine qui remplacent Nelly et Sophia.
Une nouveauté pour les Temps Péri Scolaire qui sera cette année tous les jeudi après midi . L’ensemble des enfants et des encadrants mettront en place avec les enfants un planning mensuel qui leur permettra d’accéder à des activités sportives,culturelles,artistiques qui contribueront à développer leur curiosité intellectuelle.
Tous les bénévoles désireux d’apporter leur savoir ou savoir faire seront les bienvenus : veuillez vous faire connaitre au niveau de la mairie.
Un grand merci encore pour les personnes qui sont intervenues l’an passé.
Cette année la ministre Najat Vallaud-Belkacem souhaite que soit transmis aux enfants les valeurs républicaines comme la laïcité et la citoyenneté.
Une mesure qui prendra place durant le temps scolaire et périscolaire.
Une “journée de la laïcité”sera également mise en place tous les 9 décembre.
Une rentrée scolaire que nous espérons sous les meilleurs auspices.

RENTRÉE SPORTIVE et ACTIVE

RUGBY
Lavelanet Associations vous propose la retransmission sur grand ecran de matchs de la coupe du monde de rugby qui se déroule du 18 septembre au 31 octobre :Rendez-vous à la Maison des Associations pour un moment convivial et
rugbys tique! Possibilité de manger sur place.
Le calendrier est disponible dans la rubrique Citoyenneté-Vie Associative de notre site

FOOT
Le Football Club du Volvestre évoluant désormais sur le stade Robert Serignac
est engagé en deuxième division de la ligue de football.
Retrouvez le calendrier des matchs sur le lien suivant
http://foot31-dmt.fff.fr/competitions/php/club/club_calendrier_deta.php?sa_no=2015&cp_no=317699&ph_no=1&gp_no=2&cl_no=107331&eq_no=1
Il vous propose une équipe de sport loisirs qui joue le vendredi soir sur le terrain municipal.
Des éducateurs sont intervenus à l’école dans le cadre des Taps pour la plus grande joie de nos bambins : le témoignage en images sur le blog des Taps

GYM

Les cours reprennent le lundi 14 septembre

Cours de Gym Tonic animatrice Julie Poux

le lundi de 18h30 à 19h30

Cours de stretching-Pilates animatrice Julie Bénazech-Carlier

le mardi et jeudi matin de 9h30 à 10h30 à la salle des fêtes du village

et le mardi de 10h35 à 11h35 ,si l’effectif de 10 inscrits est atteint

Contact pour les renseignements
05 61 87 29 59 ou 06 70 02 74 56
lecorpsenmvt@yahoo.fr

KARATE
Nouveau à Lavelanet
Début des cours le mardi 15 septembre

Les mardi et jeudi soir de 19h à 20h30 à la salle des Fêtes pour les adultes et les jeunes à partir de 12 ans

Deux Professeurs Diplômés :
Jean Smith :06 60 62 26 15
Thierry Valentin : 06 62 31 95 12

AMICALE 3ème Age Lavelanet St Julien
Elle a réalisé le 9 septembre une sortie au Pays Basque,projette une sortie le 30 septembre au Pas de la Case et vous invite régulièrement le jeudi à la Maison des Associations à des Réunions Belote : calendrier disponible dans la rubrique Vie Associative.

OCTOBRE ROSE
Chaque année en octobre (mois dédié au dépistage du cancer du sein dans le monde), l’Institut National du Cancer et le ministère de la Santé lancent, en lien avec les régimes d’Assurance Maladie, une campagne de communication nationale, visant à donner aux femmes une information détaillée et accessible sur le dépistage du cancer du sein, afin de les accompagner face à cette démarche importante. Doc 31, en relais de ce dispositif organise «Les Balades d’Octobre Rose» en partenariat avec les principales villes du département.

Dans le cadre de ce dispositif ,L’APE et Le Club de Gym se sont joints aux activités proposées par la commune de Rieux tout le mois d’octobre et vous invitent le samedi matin 10 octobre à une marche dans notre commune : Rendez vous à partir de 10 h à la Maison des Associations
Retrouvez le programme complet d’Octobre Rose en Haute-Garonne sur www.doc31.fr.

UN MOIS D OCTOBRE ACTIF

En ce samedi 31 octobre , Lavelanet Associations et l’Association de Parents Elèves avaient organisé la fête des Vendanges et la fête d’Halloween dans notre village. En fin d’après midi la finale de la Coupe du Monde de rugby a été retransmise à la maison des Associations ceci afin de clôturer un mois d octobre riche en partages surtout lors des matchs de l’équipe de France où tous les amateurs du ballon ovale se retrouvaient :Une restauration étant prévu sur place Christian et Gisèle ont su nous régalé avec des plats simples et traditionnels : grillades,cassoulet, soupe de poissons ,oreillettes

Ensuite à la tombée de la nuit , sorcières, monstres, pirates et autres personnages terrifiants s’étaient donné rendez-vous à la Maison des Associations .Parents et enfants venus très nombreux ,avec un maquillage inquiétant à souhait se sont mis en route dans le village. De nombreux habitants avaient joué le jeu et décoré leur maison aux couleurs d’Halloween. Au fil des rues, les enfants ont fait provision de friandises. Une récolte exceptionnelle que les mamans ont ensuite partagé entre tous les participants à la grande joie de tous.

Vers 20h, notre vigneron local Bertrand HENRY a assuré comme l’an passé une dégustation de ses vins ,fort apprécié de tous lors de la deuxième édition de la Fête des Vendanges. Une garbure servie à volonté et une omelette norvégienne faite maison ont délecté les convives présents

Notons également un bilan très positif des activités proposées à Lavelanet le samedi 10 octobre lors d’Octobre Rose : 50 personnes à la marche du matin et 70 personnes l’après midi au Concert très apprécié des Soeurs Sisters

Ces initiatives communes dans cet automne ensoleillé prouvent une fois de plus la vitalité du tissu associatif de notre village.

FIN D ANNEE 2015

NOEL
Pour marquer le temps de Noel , une crèche sera installée à l’église de Lavelanet vous pourrez aller l’admirer du jeudi 25 décembre au dimanche 28 décembre
A noter que l’église est ouverte le samedi et le dimanche

NOS HABITANTS A L HONNEUR

L’association MATHIEU BARREL HORSE
Mathieu Lajous fait honneur a notre commune en étant sélectionné à nouveau aux Etats Unis pour les championnats du monde de monte western 2016 .

Bertrand HENRY notre vigneron local , Le Domaine de Cadeillac passe au BIO!!!

Concours des villages fleuris
Nous venons de recevoir les personnes primées par le Conseil Départemental pour le Concours des Villages Fleuris 2015 : il s’agit d’Yvonne Sérignac , Josette Escadeillas et Florent Bernier , la Commune quant à elle a primé Jean Raymond Fauroux, Gérard et Béatrice Duret , et Ida et Nicole Penent. Nous en profitons pour remercier l’ensemble des villageois qui participe à l’embellissement de notre village.
En 2016 la commune poursuivra son action dans ce sens et vous réserve quelques surprises

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE

Une cérémonie républicaine qui s’est déroulée sous un soleil radieux avec la présence nombreux villageois .
Après le discours de Mme le Maire et la minute de silence , les enfants de l’école ont lâché des pigeons voyageurs sous l’œil attentif de Serge Soula ,notre colombophile local . Ils se sont ensuite rendus aux monuments aux morts pour entonner une Marseillaise particulièrement émouvante et appréciés de tous . Merci à eux
Un pot de l’amitié a été servi à la mairie où chacun a pu apprécier l’expo et les explications historiques de Serge Soula sur les pigeons voyageurs : rôle pendant la Grande Guerre dans les villages ruraux : Ils permirent d’établir les liaisons entre les troupes en première ligne et le commandement.

LES TRAVAUX DE VOIRIE 2015

Comme l’an passé l’objectif de la commune a été d’optimiser les travaux à réaliser dans le cadre du Pool Routier domaine de compétence de la Communauté des Communes. Les budgets alloués par l’état baissent et les travaux coûtent de plus en plus cher Les engins agricoles et les camions sont de plus en plus importants, de ce fait les structures de la voirie (empierrement , goudron et accotements) ne supportent plus des charges importantes ainsi que l’arrosage. C’est pour cela que nous vous demandons de limiter les charges et les rotations et de veiller à la propreté de la voirie ) ne supportent plus des charges importantes ainsi que l’arrosage.C’est pour cela que nous vous demandons de limiter les charges et les rotations et de veiller à la propreté de la voirie . En effet toute réparation ou balayage coûtera plus cher au contribuable : à titre d’exemple voici le cout de travaux de voirie
un renforcement de chaussée revient à 30€ le mètre, la préparation et le goudronnage 13 € et le balayage à 80 € de l’heure.
Nous demandons aussi dans la limite du possible de bien vouloir veiller à l’entretien des abords des clôtures de chacun ainsi que les trottoirs et les caniveaux, certains habitants le font déjà.L’utilisation des désherbants pour la commune étant désormais interdite la commune ne pourra plus se permettre d’enlever l’herbe à la main toutes les deux semaine en été.
Nos conseillers en charge de la commission ont comme l’an passé suivi avec efficacité l’ensemble des travaux réalisés sur l’ensemble des rues et chemins de la commune :
Rue Anceau : 135 ml de fossé, Rue du 8 Mai 1945 : 190 ml de grave +goudronnage, Rue de la Bascule : 70 ml de fossé ,600 ml de grave + goudronnage , Rue des Mimosas : 6 ml PVC diam 200 ,200 ml de fossé, Rue de la Comtesse : 115 ml de caniveaux trapézoïdaux, 220 ml de grave + goudron , Rue des Vergers : 85 ml de buse , 200 ml de poutre de rives, et 200 ml de fossé , Rue des Sources : 210ml de fossé et 2 puits , Rue du Cagire : 50 ml de buse , Rue du Stade : 9,20 ml de buse ,550 ml de grave+goudron ,200 ml de fossé, , Chemin du Loup : 850 ml d’enrobé Chemin des Mûriers et Cadeillac : 510 ml de fossé, 7,20 ml de buse , aménagement du carrefour de la Croix , 25 ml de bordures et 200 ml de grave+goudron Chemin autour du Château : 200 ml d’accotement voirie et banquettes , 350 ml de fossé Douat :120 ml de voirie+1 puit

LA LOI NOTRe

L’assemblée nationale et le Sénat viennent d’ adopter le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) La France compte 101 départements, 36 700 communes, 22 régions et 2 600 groupements intercommunaux. Aujourd’hui, la France compte quatre échelons administratifs locaux qui se partagent des compétences : commune, intercommunalité, département et région. Cet empilement des échelons d’administration, les compétences partagées et les financements croisés sont souvent résumés par l’expression “millefeuille territorial”. Cette organisation est souvent illisible pour le citoyen et nuit à l’efficacité de l’action publique des territoires. En jeu, la baisse des dépenses publiques et une meilleure prise en compte des besoins citoyens.
Que prévoit le projet de loi :
Les communes sont confortées : La commune est l’échelon de base de la République : celui de la démocratie locale. La commune demeure ainsi l’unique échelon de collectivité à disposer de la clause de compétence générale, qui lui permettra de répondre à tous les besoins du quotidien des citoyens. Cet échelon est également renforcé par de nouveaux outils encourageant les regroupements de communes. La proposition de loi dite des “communes nouvelles”, proposée en parallèle du projet de loi NOTRe et soutenue par le Gouvernement, propose que les communes qui se lanceront dans cette démarche de rationalisation bénéficient d’une incitation financière
Les intercommunalités montent en puissance : L’intercommunalité désigne les différentes formes de coopération existant entre les communes au service de projets de territoire.
Le relèvement du seuil d’intercommunalité de 5 000 à 20 000 habitants permettra d’avoir davantage de capacités à agir au niveau des bassins de vie d’aujourd’hui, plus étendus que ceux d’hier. Il s’accompagne d’un mouvement d’augmentation des compétences des intercommunalités (tourisme, économie, maisons de services au public), qui permettra la diminution du nombre de syndicats intercommunaux (13 700 actuellement) et génèrera des économies de gestion dans des services utilisés au quotidien par nos concitoyens comme l’eau, les déchets ou les transports.
Concrètement pour nous ce qui va changer c’est le projet de regroupement de la Communauté des communes du Volvestre et celle de Garonne Louge (28 200 habitants avec 32 communes ), le projet de regroupement de services de soins infirmiers, le projet de suppression du syndicat des Eaux de Lavelanet St Julien la compétence devant être transféré au SMEA31

Actualités 2016

Vœux 2016

Mairie de Lavelanet de Comminges Vendredi 15 janvier 2016

Nous voici tous réunis au début de cette nouvelle année pour la traditionnelle cérémonie des vœux. Cette cérémonie représente pour moi un moment très fort de l’année municipale. Au-delà de son caractère évidemment convivial, il s’agit de vous rendre publiquement compte de l’action d’une équipe à laquelle vous avez accordé votre confiance. C‘est l’occasion de nous tourner tous ensemble, d’abord vers l’année écoulée, puis vers celle qui commence.
Permettez-moi donc, maintenant, de dresser le bilan de ces douze derniers mois. Une année particulièrement riche en événements : des attentats qui ont commencé et clôturé l’année, nous plongeant dans l’effroi,deux élections, départementales et régionales, et des lois qui nous ont ajoutés pas mal de difficultés. Les communes, collectivités les plus proches des citoyens, vont devoir abandonner progressivement beaucoup de compétence et donc de pouvoir d’agir directement. Ceci est la conséquence de l’adoption de la loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République dite Loi Notre.
Si je ne rejette pas l’idée d’un rapprochement entre nos collectivités pour optimiser l’efficacité du service public et rationaliser la dépense publique, ce que nous faisons notamment pour nombre de compétences (crèche, gestion des déchets ,pool routier avec la Communauté des Communes) pour autant les transferts de certaines compétence des communes vers l’intercommunalité annoncés, entre 2017 et 2020, en ce qui concerne la compétence économie, tourisme, gestion de l’eau et surtout l’aménagement du territoire avec les Plans Locaux Urbanisme intercommunaux, tous ces transferts viennent profondément ébranler le socle de compétence communal et la justification de notre existence même.
De même l’obligation faite par la loi de dissoudre les petits syndicats intercommunaux a conduit fin décembre le Syndicat de l’Eau de Lavelanet de Comminges St Julien sur Garonne a adhérer au SDEA31. Et donc à disparaître. Petit syndicat qui n’avait aucun déficit, qui ne demandait rien à personne, autonome, peu coûteux. Exit le syndicat et notre travail bénévole.
Parallèlement, vous le savez, l’Etat, dont le déficit ne cesse de se creuser, a décidé, de réaliser des économies en baissant les dotations versées annuellement aux collectivités locales. Ce sont pourtant elles qui supportent plus de 70% de l’investissement public, alors qu’elles ne sont responsables que de 9,5% des 2000 milliards de la dette publique. Même si elles sont garantes de la survie de bien des entreprises locales.
Lavelanet n’est, bien sûr, pas épargné. Sachez également que, dans le même temps, l’Etat nous a imposé la mise en place des Temps Péri-scolaires soit une dépense annuelle supplémentaire.Malgré cela, en 2015, nous avons réussi à ne pas augmenter la part communale de vos impôts locaux.
J’ai entendu des esprits chagrins dire « que rien n’allait assez vite dans ce village ». Aller vite, c’est d’abord avoir des moyens humains, par exemple un secrétaire de mairie à plein temps, et des moyens financiers conséquents et ce n’est pas le cas du village de Lavelanet. Alors soit on va vers une augmentation substantielle des impôts et des programmes de réalisations rapides(on fait le lièvre), soit comme la tortue, les réalisations sont plus lentes mais plus réfléchies et elle n ‘impacte pas sur plusieurs générations le budget de la commune.
Toutefois, nous avons réalisés bons nombre d’opérations cette année car si toutes ces difficultés annoncent la fin d’un monde ce n’est pas la fin du monde ! Et nous avons gardé notre enthousiasme et notre force de lutteurs.
Tout d’abord nous avons mis un point final à l’étude sur l’assainissement pluvial, fait des avancées significative sur l’assainissement collectif des eaux usées avec un projet commun Lavelanet-St Julien qui va aboutir dans les quelques jours à venir et le Plan Local d’Urbanisme que nous allons terminer et arrêter dans ce premier trimestre 2016.
Nous avons également réalisé le verger de l’école, monté un préau pour le confort des enfants de la maternelle,refait avec l’association pétanque la place du 19 mars , acheté une nouvelle voiture pour les service techniques et doté la cuisine de la maison des associations d’une hôte et de divers meubles.
Je remercie l’étât et le conseil départemental pour les aides financières qu’ils nous ont apporté sur les projets verger, préau et achat du véhicule.
Nous avons également réalisé l’ensemble des études sur la mise en accessibilité des établissement recevant du public qui détermine le programme d’investissement de la commune pour les 6 ans à venir.
De nombreux travaux ont été réalisé avec la Communauté des Communes sur la voirie : les caniveaux de la rue de la Comtesse, de nombreux fossés (curage et busage) et rue de la Bascule, des Mimosas, des Sources, du Stade, chemin des Mûriers et de Cadeillac, goudronnage.
Je tiens aussi à saluer le travail du CCAS qui une fois tous les deux mois fait se rencontrer les personnes âgées autour d’un thème ou d’un moment de convivialité. Et qui également a mené au mois de juin une campagne de sensibilisation sur le thème « Ma Commune, ma Santé », puisque la commune a négocié une complémentaire santé mutualisée pour les citoyens qui le souhaitent.
Côté festivités, nous avons également eu bon nombre d’événements : Inauguration de la place du 19 mars, Inauguration pour la fête locale du stade Robert Sérignac, Réception des enfants de l’école à la mairie pour leur premier prix national sur la mobilisation contre le harcèlement. Et nous avons accueilli en décembre l’orchestre de chambre de Toulouse pour une soirée musicale très appréciée. Enfin le village a participé au concours des villages fleuris organisé par le conseil départemental et nous avons gagné un prix d’excellence. Des particuliers ont également étaient récompensés : Mr Florent Bernier, Mme Escadeillas Josette et Mme SERIGNAC Joséphine
pour la beauté fleuri de leur travail ; Marie-Françoise récompensera tout à l’heure les personnes que la mairie souhaite récompenser pour ce travail quotidien d’embellissement.
Les associations nous ont également gâtés, côté festivités : fêtes locale, de la musique, halloween, concours de boules, de belote, soirée contes, tournoi de foot repas, et autres. Sans oublier les cours toutes les semaines (gym, karaté, théâtre et autres) Les bénévoles font un travail remarquable d’animation et donnent à ce village ceux qu’ils ont de plus précieux : leur temps. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés et bienvenu à deux nouvelles associations sur Lavelanet : FC Volvestre et le Club de Judo.
Je veux aussi signaler le travail tout à fait remarquable réalisé par l’ensemble de nos salariés : que ce soit sur les espaces publics, sur les bâtiments communaux , à l’école, à la bibliothèque et au secrétariat. Leur engagement, leur dévouement, leur présence, et l’ardeur qu’ils mettent dans la réalisation de leur tâche est un soutien précieux et nous réjoui le cœur.
Les discussions budgétaires des prochaines semaines vous dévoileront complètement le programme d’investissement 2016.
D’ores et déjà, nous pouvons dire que 2016 verra débuter les travaux de mise en accessibilité de la mairie, la réalisation d’appartements au dessus de la maison des Associations, l’embellissement du tour de l’église et des travaux de rénovation de la lumière sur la rue Jules Gleizes ces derniers permettront de réaliser de substantielles économies d’énergie grâce à la généralisation de l’éclairage basse consommation. Nous engagerons aussi des travaux d’urbanisation sur la RD8, la mise en place d’une borne à incendie dans le quartier des Jardiniers, la réalisation de la cabane avec toit photovoltaïque près du stade. Nous continuerons le travail sur le pool routier avec notamment le goudronnage du parking de l’école et la mise en place d’une signalétique dans le village.
Nous concrétiserons le PLU et le plan d’assainissement collectif.
Ainsi, je vous l’assure, en 2016, avec mon équipe, nous continuerons à tout faire pour permettre le bon développement de notre village.
Enfin je dois vous transmettre une information urgente sur la grippe aviaire virus H5N1 (non transmissible à l’homme), un foyer a été détecté à Lafitte Vigordane, nous sommes à moins de 10km du foyer d’infection et nous sommes donc dans une zone de surveillance et tenus de respecter certaines mesures .
Concrètement, tous les habitants qui possèdent des volailles ou oiseaux en cages doivent les déclarer en mairie, les oiseaux doivent être confinés (pas de contact avec des personnes étrangères, pas de contact avec les oiseaux sauvages) et des mesures de biosécurité doivent être prises par les éleveurs. Vous avez une feuille d’information plus précise à votre disposition au comptoir.


LA CHARETTE BLEUE

<img284|center>

Après un second prix d’excellence aux concours des villages fleuris de la Haute Garonne nous avons décidé de continuer le fleurissement de notre village en restant sur notre thème de la couleur .Gérard et Christophe ont profité de l’hiver pour rénover une charrette et fabriquer des bacs de fleurs qui sont venus égayer le centre bourg. Les enfants de l’école avec les temps péri scolaire créeront l’événement au Lavoir avec la Grande Lessive en ce début de printemps.
Des occasions de regarder un peu dans le rétroviseur, de se souvenir …. Une Emotion Patrimoniale avec un Zoom sur les anciens moyens de transport agricole :

Autrefois à la ferme, les paysans utilisaient principalement : la charrette (bois, foin, paille, sac de blé, vin, eau-de-vie, fumier etc ), le tombereau basculant (transport bois, betteraves, fumier, cailloux, etc). la cochonnière (goronnière, moutonnière), la tonne à eau et à purin , le pulvérisateur pour droguer la vigne, et le triqueballe pour transporter les billes de bois
Les tombereaux et charrettes étaient peints généralement en “bleu charrette ou charron “. Le terme “charron” réfère à la couleur couramment employée pour peindre les roues des charrettes (les charrons) ;
Celles que l’on rencontre sont, de surcroît, presque toujours bleues. C’est en effet la couleur la plus naturelle pour ces vestiges de bois maintenant inutiles, mais qui étaient jadis construits pour paraître et durer. Même décolorée, une charrette bleue prend une patine qui lui conserve tout son charme, même oubliée au fond d’un pré, ou endormie… Mais l’une des raisons de cette couleur est beaucoup plus prosaïque : c’est que ce bleu chasse les mouches qui, prenant peut-être l’objet bleu pour le ciel, ne viennent pas se poser dessus

La charrette commune à deux roues, composée d’un plancher supporté par deux brancards dans le prolongement desquels est attelé l’un des animaux de trait, est le plus usité des instruments de transport employés par l’agriculture jusqu’au milieu du siècle dernier.
Le temps a passé, elle appartient définitivement à l’ancien monde, détrônée par le tracteur plus efficace à une époque où le travail est devenu si intense.Il en reste quelques unes encore dans un coin de grange ou d’étable .

Notre village de Lavelanet entre ruralité et modernité a retrouvé ses racines en mettant en valeur devant nos ateliers municipaux une charrette restaurée par nos salariés : elle sera fleurie au printemps.

Pour les anciens le souvenir de durs labeurs aux champs et pour les plus jeunes juste se dire que le temps s’est arrêté dans un monde où une information chasse l’autre , ou l’on est dans l impermanence des choses , se dire tout simplement que tout s’est vraiment accéléré …

Cependant des prises de conscience récentes nous montrent qu il est urgent de retrouver le rythme des saisons , des nouveaux comportements face au gaspillage incessant.

LA GRANDE LESSIVE

<img283|center>

La Grande Lessive a eu lieu par une belle journée printanière l après midi du jeudi 24 mars pendant les temps peri scolaire :

Il s’agit d’une manifestation culturelle internationale bisannuelle qui adopte la forme d’une installation artistique éphémère en reprenant le principe d’étendage du linge comme modalité d’exposition, La Grande Lessive propose de développer le lien social grâce à la pratique artistique. Sous la forme de plusieurs milliers d’installations simultanées dans le monde entier le temps d’une journée, il s’agit de rassembler les réalisations sous un thème différent chaque manifestation : pour cette édition le thème est : faire bouger les lignes .
Depuis sa création, plusieurs millions de personnes de tous âges et conditions y ont déjà pris part, dans 94 pays, sur les cinq continents. Deux fois par an, des fils à linge sont tendus à l’intérieur ou à l’extérieur de sites choisis par des collectifs locaux : établissements scolaires, écoles d’art, mairies, musées, médiathèques, bibliothèques, services hospitaliers, maisons de retraite, centres aérés, entreprises, locaux associatifs, cités, places publiques rues…
Le jour de La Grande Lessive, les usagers de ces lieux sont invités à accrocher une réalisation (dessin, peinture, collage, photomontage, photographie, poésie visuelle, conception numérique…) à deux dimensions à l’aide de pinces à linge pour une durée limitée à cette journée. Nul besoin d’être artiste. Cette initiative sollicite la créativité et rassemble les générations. C’est le fait d’agir ensemble, en même temps, en divers lieux, avec des objectifs et des dispositifs communs qui compose une œuvre.
L’équipe des temps péri scolaire a décidé de participer à cette manifestation pour que nos enfants découvre en même temps que l’exposition de leurs dessins comment autrefois la vie du village était organisé autour du LAVOIR . Elles ont expliqué aux enfants comment les mamans lavaient leur linge , Ensuite les dessins seront exposés à la bibliothèque.
Les enfants pendant les temps peri scolaires du mois de mars ont réalisé leurs œuvres et c est par cette belle journée printanière qu ‘ils ont eux mêmes étendu leurs dessins autour du lavoir : les élus en charge de l’école ainsi que Mme le Maire ont participé à cette manifestation.

SPECIAL VIE ASSOCIATIVE

COMITE DES FETES

<img281|center>

L’assemblée générale du comité des fetes de Lavelanet de Comminges s’est déroulée le 26 février 2016 à la Maison des Associations de la commune. L’occasion de tirer un bilan et de poser les perspectives pour l’année 2016.

Le compte rendu moral et financier a fait état de bilans satisfaisants avec une année 2015 active ( soirée jeunes ,feu de la St Jean, fête Locale de la St Barthélémy, vide grenier, bal musette). Toutes ces animations contribuent à rassembler l’ensemble du village.

Le comité des fêtes de Lavelanet brille par la jeunesse de ses membres et son dynamisme. La volonté d’une trentaine d’adhérents de participer à l’animation du village et cette volonté qu’il faut prendre son destin en main si on veut que les choses bougent. Porter les traditions du monde rural et y inclure cette vision nouvelle nécessaire à un bon équilibre de vie est un objectif qui est dans tous les esprits. Les jeunes lavelanetiens ne veulent pas se lamenter sur leur sort, ils veulent vivre tout simplement.

Notons qu’en 2016, ce n’est pas un mais deux présidents qui assureront la présidence du comité des fêtes. Une co-présidence assurée par Sébastien Marty et Mathieu Vidal, une vice présidence par Gary Grosso,le secrétariat par Julie Custudio et Amélie Bergès,la trésorerie par Nelly Sablé et Laureline Delavergne A quelque chose près le programme de 2016 sera sensiblement identique avec le feu de la St Jean, la fête Locale ,le vide grenier et le bal Musette.
Tous nos vœux de réussite à ce nouveau comité des fêtes .

LAVELANET ASSOCIATIONS :
Le 4 mars l’association s’est réuni pour présenter le calendrier des activités de 2016. Encore des nouveautés ,une soirée KARAOKE le 19 Mars ,un LOTO le 8 octobre, la fête de la Musique en juin , pour la fin de l’année la fête des vendanges, une soirée beaujolais et le réveillon. A noter également que l’association loue pour vos repas à la salle des fêtes, de la vaisselle et une remorque réfrigérée : Contact Christian VIDAL :06.70.70.56.42.

BIBLIOTHEQUE – MEDIATHEQUE MUNICIPALE

Comment accède –t-on à cet univers de la curiosité ? Horaire d’ouverture : Ana vous accueille à la médiathèque municipale le lundi de 15 à 17h30 et le mercredi de 14h à 17h30. . L’association LIVRELANET vous y attend le samedi de 10h à 12h. A noter, les samedis 26 Mars – 23 Avril – 7 Mai, la bibliothèque sera fermée. L’adhésion est illimitée et s’élève à 10€ par famille.
Vous trouverez à la médiathèque *Pour les enfants : albums, romans premières lectures, documents divers, albums audio. *Pour les ados : romans jeunesse, mangas, BD. *Pour les adultes : romans, romans policiers, livres audio, documents divers, BD. *Pour tous : CD, DVD, ordinateurs avec connexion internet à disposition.
L’ensemble de ces documents sont issus de prêts à la médiathèque départementale et d’achats réalisés par la mairie de Lavelanet et l’Association Livrelanet ..La mairie dispose d’un budget annuel pour l’achat de nouvelles acquisitions. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions avant le 30 avril 2016 afin que nous puissions proposer très prochainement un large choix de nouveautés. Les personnes intéressées pour rejoindre l’équipe de l’association Livrelanet sont les bienvenues. L’association LIVRELANET 09 64 06 54 99

THEATRE
Les membres de la troupe de théâtre des Cour Toujours répètent assidûment tous les lundis pour nous offrir comme d’habitude un spectacle de qualité. Le 9 avril à 20h30 à la Salle des Fêtes ils nous régaleront avec une Comédie en 3 actes de Jean-Pierre ADIER : « Blason à dorer ».Venons les applaudir nombreux. Ils seront présents également à Goutevernisse le 16 avril , à Saint Elix le 21 Mai et le 1 octobre le théâtre du Terrefort viendra se produire à la salle des fêtes de Lavelanet. Jeunes et moins jeunes venez rejoindre la troupe des Cour Toujours : en effet elle souhaite faire deux groupes pour assurer annuellement une représentation Contact : Christian BERDOU 06 14 39 59 04

GYM :
L’activité physique c’est bon pour la santé : Chacun à votre rythme n’hésitez pas à rejoindre les cours de gym collectifs de l’association qui sont dispensés à la salle des fêtes. Julie Bénazet avec une gym douce (STRECH-PILATES) le mardi matin avec 2 cours 9h30 et 10h30, le jeudi matin à 9h30 et Julie Poux le lundi de 18h30 à 19h30 avec la gym tonic.
Contact Julie Benazet 0670027453 ou lecorpsenmvt@yahoo.fr

KARATE :
Nouveau dans notre village depuis septembre 2015, deux professeurs diplômés dispensent des cours de Karaté do Uechi-Ryu le mardi et le jeudi soir de 19h à 20h30 à la Salle des fêtes .Contact : Jean Smith 0660622615 et Thierry Vatelin 0662319512

TENNIS :
Yannick Mello assure désormais la présidence du Club avec Tony Leprêtre secrétaire et Jean Michel Brut trésorier. La pratique du tennis se fait sur le court extérieur. Les modalités d’accès vous seront communiquées dans le prochain bulletin.

APE

Une association active avec l’organisation du Carnaval le samedi 5 mars : les enfants et les parents sont venus nombreux pour défiler dans le village avec leurs déguisements.
Le Carnaval et Halloween organisés chaque année par l’association attirent de plus en plus de monde, nous pouvons y apprécier l’originalité des déguisements pour le plaisir de chacun d’entre nous.
Une nouveauté en 2016 : l’organisation d’un Vide ta Chambre le dimanche 10 avril

LUDOTHÈQUE :
“Jacadijoue” Pour le bonheur des tous petits et des plus grands, vous êtes invités à partager des moments de convivialité autour de jeux et jouets Contact : Stéphanie 06 07 48 83 55 Ingrid 06 78 57 13 67

DES NOUVEAUTES POUR LA RENTREE

FOOTBALL CLUB DU VOLVESTRE

Le Football Club VOLVESTRE est venu en 2015 agrandir le nombre de nos associations.
Le club s’est engagé de relancer la pratique du football dans notre village .L’ambition du club est de conserver ses licenciés actuels et d’en recruter d’autres.Après avoir relancé et stabilisé l’équipe « senior » ainsi que l’équipe « loisir », une équipe de jeune « U7 » a été crée et le FCV compte sur d’autres nouvelles venues afin de continuer d’accroître la palette de l’association sportive. L’objectif du Club est de se structurer tant au niveau joueurs dans les différentes équipes des catégories citées, mais également au niveau de l’encadrement du club, faire perdurer la pratique éducative du sport et du football dans notre village,
Contact :Mme ROSSINI Corinne 06-20-38-27-91 et Mr AUGUY Fabien 06-72-24-64-41.

PETANQUE :
L’agenda de la pétanque pour 2016 est également bien rempli : le 26 mars, le 11 juin, le 24 juin avec des concours officiels et il sera organisé sur juillet et août un samedi par mois avec des dates à définir un concours en 4 parties pour les licenciés et non licenciés.

CHASSE :
L’ACCA de Lavelanet compte une cinquantaine d’adhérents. Son bureau est renouvelable par tiers tous les ans en Assemblée Générale .Début août a lieu la délivrance des cartes. Vous pouvez obtenir des renseignements sur la chasse sur le site www.frc-midipyrenees.fr

LE CLUB DE TENNIS vous informe : Ça va smasher à Lavelanet

Il n’y a plus aucune excuses pour ne pas venir jouer au tennis. En effet le Tennis Club a rénové le terrain de Tennis afin de pouvoir vous défouler dans les meilleures conditions .
Pour ceux qui ont des problèmes de vue, les lignes ont été refaites : pas de triche possible
Pour ceux qui ne connaissent pas les règles, vous jouerez dans le rouge repeint spécialement pour vous Pour les frappeurs fous, le vert est maintenant éclatant donc vous verrez sortir vos balles
Pour les amoureux de la balle jaune, un terrain totalement refait.

Nous vous proposons donc une «licence loisir» c’est-à-dire que vous allez pouvoir jouer quand bon vous chante et ne serez pas tenu de faire de la compétition. Ainsi chacun pourra y aller à son rythme.

Nous vous proposons 3 formules :
1 adulte : 25 € l’année Couple : 40 € l’année Enfant de moins de 12 ans : 0 € l’année accompagné d’un adulte ayant sa licence

Vous aurez ainsi votre propre clef et vous aurez un accès en illimité au court. Nous comptons, bien sûr, sur votre bienséance pour à la fois respecter les lieux et respecter les temps impartis à chacun.
Contacter nous par mail : Jean Michel : gibi68@orange.fr , Yannick (que vous appellerez cher président) : yannick.mello@gmail.com Tony : tony.lepretre@gmail.com

LE FOOTBALL CLUB DU VOLVESTRE :

Le FC. Volvestre repart cette saison dans la continuité de la précédente. Les valeurs humaines et l’ambiance au sein de l’association restent au centre du projet, auxquelles l’objectif sportif vient s’ajouter pour cette saison 2016-2017.
Fort de ses effectifs plus étoffés, le club voit son équipe senior engagée en championnat (2ème division) plus compétitive, avec un premier match de championnat remporté 3 à 0. La spirale positive s’applique également à l’équipe loisir, emmenée par une atmosphère toujours aussi familiale et de nouvelles têtes.
Les entraînements communs aux deux équipes sont maintenus le mercredi à 19h à Lavelanet.
L’école de football continue également sa progression avec une équipe U6 et son effectif de 10 joueurs, ainsi qu’une équipe U9 comportant 12 joueurs. Les entraînements de ces équipes de jeunes sont prévus le mercredi, 14h30 à Lavelanet. Toute personne intéressée par le projet est la bienvenue au club, joueurs, dirigeants, ..
Contacts :
Auguy Fabien (coprésident et entraîneur loisir) : 06.72.24.64.41
Rossini Corinne (coprésidente) : 06.20.38.27.91
?Nodinot Émilien (entraîneur senior) : 06.85.10.41.06?
Supiot Jean-Philippe (entraîneur jeunes) : 06.11.86.20.11

LE CLUB DE GYMNASTIQUE

Un nouveau logo , un site Facebook et une reprise des cours depuis le 14 septembre<img356|left>

C EST LE TEMPS DE NOEL

Décriées pour leurs aspects “surconsommation”, les fêtes de fin d’année sont aussi et avant tout l’occasion de partager des valeurs de générosité et de solidarité. Mais quand et comment agir pour un Noël plus solidaire. Dans notre viilage, nos enfants à l’école apprennent ces valeurs. Pendant les temps péris-scolaires, ils mettent le cœur à l’ouvrage pour préparer les décorations qui vont embellir notre village . Ils préparent également une belle après midi récréative inter-générationnelle avec le CCAS : un temps où les échanges avec les personnes âgées prennent du sens : chants de Noël, remise de cadeaux confectionnés par les petits, goüter de Noêl.
L’occasion ici de remercier l’ensemble des bénévoles de notre village qui à travers un tissu associatif dense permettent de favoriser ces moments là.. Mais cependant un constat. à l’heure des réseaux sociaux qui favorisent souvent l’isolement , le bénévolat évolue. Le bénévole devient un citoyen plus engagé , il veut être utile à la société, défendre une cause. C’est “l’envie d’agir” face au contexte économique, politique, environnemental” qui progresse le plus.
Notre rôle d’élu dans ce contexte est également important et les actions engagées au sein de notre conseil municipal ont pour vocation de préparer l’avenir tant sur le plan environnemental que sur le plan économique.
Constatons cependant que malgré ces périodes troubles, Nöel reste dans l’esprit de nous tous une fête à part : c’est la période des jouets au pied du sapin que le Père Noel le soir du 24 Décembre amène par la cheminée , des repas pris en famille avec des mets traditionnels ( foie gras, huitres , saumon fumé, chapon, bûche) d’une escapade à la neige …
Profitons en pour avoir une pensée pour les personnes seules, isolées et malades.
Nous vous souhaitons à vous tous un Joyeux Noêl et des Bonnes Fêtes de fin d’année.

Actualités 2017

Mme PARMENTIER, propriétaire du Château de Lavelanet vient de nous quitter à l’âge de 96 ans. Une page de notre village se tourne : sa famille lui a rendu hommage lors de ses obsèques.

Obsèques de Solange Parmentier Lavelanet de Comminges Vendredi 21 avril 2017

Témoignages

Gérard Parmentier : fils aîné

Hugues Parmentier : fils de Guy

David Parmentier : fils de Bruno

Domitille Gajewski : fille de Claire

Solène Chausse : fille de Bertrand

Gérard(1) Au nom de la famille je voulais tout d’abord vous remercier pour votre présence. Plus on meurt vieux, moins on a de monde à son enterrement, dit-on. Votre présence nombreuse prouve que ce n’est pas toujours le cas, nous vous remercions donc très chaleureusement de l’honneur que vous faites ainsi à la mémoire de notre Mère. Mes frères et sœurs m’ont demandé de faire un résumé de sa vie. L’art est difficile. Comment résumer le mystère d’une vie sans déformer, sans humilier à force de trop réduire ? Je voudrais vous faire échapper au dithyrambe car, en pareille circons- tance, il m’est arrivé trop souvent de trouver qu’on gommait ainsi des facettes moins brillantes de la per- sonnalité ainsi célébrée. Ma Mère avait une forte personnalité et c’était une qualité qui en impressionnait beaucoup. Mais elle avait aussi ses faiblesses, ses défauts et parfois ses méchancetés, même si elle était le plus souvent la première à les regretter. A l’autre extrémité, on assiste souvent aussi à des hommages qui sont un simple empilage d’anecdotes ap- pauvrissantes, réductrices et donc déshonorantes pour la personnalité qui nous quitte. Mon Père, toujours optimiste malgré ses infirmités, me choquait presque lorsque j’étais enfant et que je l’entendais hilare raconter que “les retours de fosse sont toujours heureux !”. Avec l’âge je constate qu’il avait raison. Ne vous privez pas tout à l’heure d’échanger vos souvenirs concernant mes Parents. Je suis sûr qu’ils vous rendront heureux. Mais, pour l’heure, nous commençons la cérémonie d’obsèques de Maman. Une personne âgée qui décède c’est une bibliothèque qui brûle dit un beau dicton africain. C’était le cas. On pourrait dire tout autant que c’est un rapport au monde qui disparaît. Comment alors oser résumer le mystère d’une vie en si peu de mots ? Vous le savez, Maman était croyante, profondément. Sa foi la nourrissait autant qu’elle la nourrissait par sa prière, par ses engagements, et par son travail d’approfondissement et de connaissance. Elle croyait en la Résurrection. Je vous propose donc quelques pistes de méditations parmi d’autres sur ce qui, de mon point de vue, a valeur d’éternité dans sa vie. Je vous propose d’oser ainsi évoquer, modestement, quelques traits de sa personnalité qui donnent du sens à sa vie et donc à la nôtre.

Capacité à transgresser Très tôt sa personnalité s’affirme. Sa capacité à transgresser aussi. Je vous en donne quelques exemples. Jeune femme elle exigea de passer son bac, cela ne se faisait pas. Elle le fit. Elle voulut ensuite faire les Beaux-Arts. Cela lui fut refusé, mais elle obtint de faire les Arts Décoratifs. Elle exigea de pouvoir lire la Bible. A l’époque cela était interdit aux laïcs. Non sans difficulté elle y est arrivée en franchissant les murs de son milieu et en allant en trouver une chez des amis protestants. Jeune mariée elle fit partie du mouve- ment d’église consistant à promouvoir la famille, en particulier avec les équipes Notre Dame et leur revue l’Anneau d’Or. Elle fit partie de cette Eglise qui dans les années 50 et 60 promouvait l’éducation sexuelle et célébrait la beauté de la sexualité liée à l’amour. Ces questions étaient alors tabou dans la société, l’Eglise était alors pionnière. Femme, elle osa se présenter aux suffrages des habitants de Lavelanet et y fut la pre- mière femme élue, encore une fois à une époque où cela ne se faisait pas, elle a d’ailleurs dû se présenter toute seule, aucune liste ne voulant l’abriter. Il n’y a pas de vie et il n’y a pas de progrès sans transgression, sans courage de transgresser, sans prise de risque pour le bien du monde vers plus de liberté, d’éducation, d’égalité, de fraternité. Sa vie, modeste, nous le rappelle.

La nécessaire évaluation Enfant, elle récitait régulièrement avec sa chère sœur Monique une prière implorant son ange gardien de ne pas mourir durant son sommeil, sans avoir eu le temps de se repentir… Mère de famille elle se confes- sait régulièrement et nous amenait à confesse, nous les aînés, tous les 15 jours, à Cazères. Certes, les temps ont changé, pour nous plus que pour elle sans doute… mais il n’y a pas de vie digne et juste sans évaluation et évaluation par un tiers. Cela demeure. Elle, elle voulait se faire régulièrement évaluer par le “Tout Autre”.

Le mal Elle était de cette génération issue du drame absolu qu’a été la guerre de 14, matrice de tous les malheurs du XXe siècle. A force de travailler sur le mystère du mal, à sa modeste place, elle fit très vite partie de ces pionniers qui comprirent enfin que le mal ne vient pas de l’autre, de l’Allemand, de l’étranger, du sauvage ou du monstre, mais qu’il est en nous, qu’il faut l’y connaître à force de travail sur soi, d’ascèse, mais aussi de connaissance de ce qui fait notre condition. La souffrance n’est pas rédemptrice. Jamais. La mort est une horreur. Toujours. Sur ces sujets sa vie fut une longue conversion. La guerre d’Algérie et la découverte que des Français pra- tiquaient la torture furent, par exemple, un des traumatismes qui y contribua. Comme le dit la grande Simone Veil dans une citation retrouvée dans un des carnets de Maman : “Le faux Dieu change la souffrance en violence ; le vrai Dieu change la violence en souffrance.”(2) Elle fit aussi cette autre découverte qui exige confrontation aux autres et travail de discernement car, toujours Simone Veil dans les carnets de Maman : “dès qu’on fait le mal, le mal apparaît comme une sorte de devoir”. Pas plus que nos aïeux, nous ne pouvons échapper au travail sur le mystère du mal. Il n’y aura pas de pro- grès si nous ne nous affrontons pas, nous aussi, au mystère du mal. Il ne suffit pas de s’opposer au mal, il nous faut aussi en comprendre les mécanismes pour mieux éviter sa propagation.

La guerre La guerre l’avait marquée. Le retour de son frère Raymond des camps de concentration, la prise de con- science des massacres systématiques et froidement organisés des Juifs, des Tziganes, des homosexuels, des militants politiques, des malades mentaux et d’autres, plus encore. Cela en fit, entre autres, une ardente militante de la cause européenne. Elle voulait absolument, par exemple, nous faire apprendre l’allemand, mais, de mon temps, il n’y avait pas encore de professeurs d’allemand à Toulouse ! Aujourd’hui, n’en dou- tons pas, elle voudrait nous faire faire de l’arabe et du chinois… La paix n’est jamais donnée, elle est toujours une conquête difficile qui commence par la capacité à dialo- guer. Il faut en prendre les moyens là où nous sommes. Ne l’oublions jamais, nous qui sommes la première génération en France à avoir vécu toute notre vie sans guerre. L’ouverture au monde comme engagement Maman était ouverte au monde et tenait à ce que nous le soyons. Il n’était pas question de rester l’été à La- velanet, il fallait faire quelque chose, ailleurs. Elle était exigeante, sur les études bien sûr, mais surtout sur nos engagements. Elle nous poussait à prendre des initiatives et en assumait les conséquences. Avoir des responsabilités au Lycée ou comme étudiant était pour elle plus important que les notes que nous en rame- nions.

Confiance et progrès Un chrétien n’a jamais peur dit-on, car il sait que Christ le précède en Galilée, mais les chrétiens sont aussi des hommes et leur foi, la confiance qu’ils sont dans le Christ ressuscité ne les empêche pas, parfois, d’avoir de craintes pour l’avenir. Elle en avait. Mais elle était profondément une femme de progrès. Elle suivait assidûment l’actualité et s’efforçait de parfaire ses connaissances sur les sujets et les activités qui lui paraissaient d’importance. On la charriait souvent sur les gadgets qu’elle ramenait à la maison. La nou- veauté l’attirait. Elle aimait essayer. Avec Papa, ils ont créé le premier élevage de poulet du village de ceux qu’on appellerait aujourd’hui “industriel” bien qu’il fut très “écolo”. Ils y ont ramené le premier trac- teur. Tous les deux ils inventèrent sans le savoir le “circuit court” en allant vendre directement leurs œufs frais estampillés “Château de Lavelanet” tous les mercredis aux crémeries toulousaines. Elle s’est mise à l’ordinateur sur ses 80 ans. Elle regrettait souvent que mon Père n’ait pas connu toutes les innovations ap- parues depuis sa mort en 1984, Internet en particulier. Elle ne cessait d’admirer les GPS de nos voitures. La génération qui vient connaîtra elle aussi de grandes innovations. Celles, par exemple, en provenance des NBIC(3), de la préservation de l’environnement, de la volonté ou pas de l’Europe de continuer à contri- buer à l’histoire du monde… Les choix éthiques et politiques qui nous attendent sont immenses. Avoir confiance en l’avenir veut dire s’engager, prendre des options risquées, appliquer le triptyque de l’ancienne (2) Simone Weil – La pesanteur et le grâce – Chapitre “le mal” – Plon, collection 10/18 (3) Nanotechnologies, biotechnologies, sciences de l’information et sciences cognitives

Action Catholique “Voir – Juger – Agir” en se souvenant que “juger” pour un chrétien veut dire vérifier l’adéquation des faits au plan d’amour de Dieu pour notre voisin comme pour l’humanité. La question que nous pose la vie de Maman est donc de savoir ce qui, dans nos engagements, justifie la confiance qu’on peut avoir dans l’avenir que nous bâtissons, le nôtre et celui de nos enfants.

Confiance et avenir Elle avait la foi ce qui veut dire qu’au-delà de ses craintes et parfois de ses frayeurs, elle avait confiance. Combien de fois elle nous a raconté qu’elle se désespérait d’entendre, durant les années 50, les hommes ri- goler en se racontant leurs souvenirs de guerre. Elle en concluait que ça ne pourrait jamais finir. Pouvait- on faire des enfants dans ces conditions ? La guerre atomique était probable. Eh bien oui, malgré l’infirmi- té de Papa, malgré les incertitudes, malgré la dureté des temps, ils en eurent 6 sans compter une fausse couche tardive qui nous a ensuite valu d’avoir une dernière petite sœur.

La terre promise Bien sûr l’arrivée en 1951 à Lavelanet à cause de l’infirmité de Papa fut un drame. Un monde s’écroulait. La foi encore. Chrétienne, elle connaissait son histoire, celle d’Abraham quittant son pays et de tant d’au- tres figures d’immigrés et d’étrangers à travers la Bible. Malgré la détresse et les pleurs, sa terre promise à elle devait être Lavelanet. Habitants de Lavelanet vous avez su nous accueillir. Lavelanet est devenue sa terre au point qu’elle n’avait plus qu’un désir : ne la quitter sous aucun prétexte. Elle voulait mourir chez elle. Elle y est arrivée, de fait. Lavelanet n’a pourtant pas vocation à l’éternité. Ce qui demeure, c’est notre capacité d’enracinement là où la vie nous mène. Femme brillante, ailleurs et à notre époque, elle aurait certainement pu faire une carrière à la hauteur de ses possibilités, de son potentiel, accéder à de grandes responsabilités ou participer à de grandes réalisations. Sauf exception on ne choisit pas le lieu où l’on vit, on ne choisit jamais son époque, on dépend aussi des circonstances. L’histoire de Maman nous rappelle que la vie nous déracine, qu’il faut reprendre racine là où nous sommes, que la terre promise est là où nous sommes et que c’est à nous d’y faire couler le lait et miel. Amis de Lavelanet soyez remerciés pour votre accueil, pour l’avoir élue à la municipalité, pour en avoir fait une des vôtres. Permettez moi aussi d’évoquer quelques-unes des grandes amitiés qu’elle a connues ici, Madame Brumas, Madame Bertho, parties avant elle, Madame Bergougnan encore si proche, me viennent immédiatement à l’esprit. Pardon pour ceux et celles que je ne cite pas. Les grands hommes sont parmi nous Au-delà du Christ et de la figure de la Vierge, Maman avait ses grands hommes. Combien de fois ne nous a-t-elle pas dit qu’elle avait été heureuse d’avoir vécu à l’époque de Gaulle et de Jean-Paul II. Ces dernières décennies, parmi de nombreux auteurs, elle se nourrissait des récits évangéliques de Maria Valtorta dont elle avait même traduit les nombreux ouvrages. Nous avons tous connu des figures marquantes qui nous ont permis de nous structurer, de garder con- fiance, de nous engager pour le bien commun, de progresser dans la connaissance du mystère de notre condition. Cette quête de grands hommes, ici, maintenant, près de nous demeurera. Dans la discrétion et le secret de nos êtres, Maman nous interroge : qui sont nos grands hommes ? Sont-ils vraiment ceux qui ici, maintenant, nous permettent de participer au salut du monde ? Au-delà de la mode du dénigrement et du “tous pourris” savons-nous les reconnaître ? Les rejoindre, car ils – elles – sont parmi nous ?

La force du beau Maman aimait le beau, le beau sous toutes ses formes. Elle l’aimait parfois au-delà du raisonnable. Un plat dont la présentation n’était pas belle était raté. Nous nous préférions qu’il soit bon et nous rigolions du drame qui se nouait lorsque le gâteau avait attaché au moule ! L’image de soi comptait beaucoup, c’était pour elle une question de dignité et de respect des autres. Du coup la maladie prenait une dimension diffi- cile pour elle car elle touchait aussi à l’image. Mais revenons au beau. Avec son Père, Etienne de Lassus, elle nous a initiés à la musique, à Bach en particulier. Ce qui reste, c’est que la forme, souvent, dit le fond, que la beauté élève et que la reconnaître et la cultiver élève aussi. L’écriture d’icônes Elle disait toujours que durant sa vieillesse elle écrirait les mémoires illus- trées de ses enfants et de ses petits enfants. De fait à la mort de Papa, elle reprit le chemin des Beaux-Arts. Dessin, peinture, gouache, aquarelle, fu- sain, nus, nature morte, elle travailla tout. Mais elle trouva sa voie ailleurs. Non pas, finalement, dans la réalisation des mémoires de sa des- cendance mais dans l’écriture d’icônes, comme on dit. La foi toujours. Le but n’était plus de traduire la beauté ou la dureté d’un paysage, d’un événement, d’un sentiment, d’un visage. Après de longues prières, le but était de tenter d’exprimer un mystère. La foi, de nouveau, mais cette fois-ci dans les mystères qu’elle ré- vèle, l’articulation des mystères de la vie, de l’anthropologie et de la révélation sur notre condition hu- maine et sur le chemin qui mène à son salut. Nous aussi, quels que soient nos rapports à la foi chrétienne, nous aurons toujours à méditer, à approfondir ces mystères.

La fidélité et solidarité Pour finir je voudrais souligner la fidélité de Maman. Fidélité à ses idéaux, fidélité à ses amis, fidélité à son mari. Aujourd’hui la mode et, ou, la confusion des valeurs, conduirait à divorcer immédiatement d’un homme qui devient infirme à la trentaine et qui vous contraint à l’exil en terre inconnue. Elle a beaucoup souffert de cette maladie, mais le ménage a tenu. Il n’y a pas de vie possible, de paix possible sans un mi- nimum de fidélité et, pour finir, de solidarité. Papa et Maman ont vécu grâce à la création de la pension in- validité quelques mois avant que la maladie arrive. Quel progrès pour notre société ! Papa racontait qu’il avait introduit la clause dont il aura bénéficié quelques mois après dans la convention qu’il avait négociée à la CEGEDUR à la fin des années 40, sans savoir qu’il en serait un jour un des bénéficiaires. “J’ai eu beaucoup de chance” disait-il. Je ne sais pas s’il en avait parlé à Maman, mais l’initiative dénotait un sens aigu de l’attention aux autres et beaucoup de courage pour négocier l’accord car on imagine les critiques et objections dont il a dû faire l’objet il y a 70 ans ! Payer les infirmes à ne rien faire ! Maman, à son tour, la vieillesse venue, a bénéficié de la solidarité de la communauté nationale et de beau- coup de ses voisins. Comment ne pas citer ici Antoine Cratère, qu’elle appelait “son perpétuel secours”, l’extraordinaire équipe d’infirmiers, Annick Vasquez, André Delavigne, Agathe Morin mais aussi Hélène Comté, Christine Chipot, qu’elle appelait “ma Christinette” et plus récemment Lourdes Chalduc… Non, il n’y a pas de vie sans fidélité et sans solidarité. Je m’associe ici à ma Mère, avec toute la famille, pour remercier très, très chaleureusement ceux qui par leur vie nous le rappellent et s’y sont consacré pour elle. Voilà me semble-t-il quelques pistes parmi celles qui nous introduisent à une méditation sur l’éternité de Maman… Il y aurait tant de choses à dire encore… Il aurait par exemple fallu évoquer l’ALCC(4), le catéchisme, L’eau Vive, plusieurs mouvements d’action catholique, l’ACGF(5) en particulier – ils ont tant compté pour elle ! -, Le scoutisme, sa vie de couple, l’in- fluence de ses Parents, de ses Grands-Parents, ses grandes amitiés – si nourrissantes pour elle, entre autres celle pour sa chère sœur Monique, mais aussi, parmi celles non encore citées, Odile Herman(6), Micheline Lawton et Françoise van Lynden(7), Marie Louise d’Ornellas(8), Madame de Rémusat(9)… – son attachement à la République, les conflits de valeur qui la structuraient, son aptitude à la compassion, son goût pour l’ac- compagnement… tant de choses encore ! Mais le temps de l’A Dieu est venu ! Avant de partager le plaisir d’être ensemble, qu’on partage sa foi ou qu’on ne la partage pas, il est temps de prier autour et pour notre défunte. Maman, j’espère ne pas avoir trop réduit le mystère de votre vie par cette courte introduction à vos obsè- ques et à votre éternité. Mes amis, vous savez que “bénir” quelqu’un cela signifie “en dire du bien”. Pour célébrer l’entrée de Ma- man dans l’éternité, soyez bénis pour votre présence ! Bénissons-nous les uns les autres d’être là, autour d’elle ! Maman, à cet instant, pour nous tous, vos amis, vous êtes “bénie entre toutes les femmes”. Père Dominique, elle bénissait le ciel de vous avoir rencontré. Merci à vous tous. (4) Association des laïcs pour une culture chrétienne : association qu’elle avait fondée sur le secteur de Cazères et qui fut très active durant plusieurs années. (5) Action Catholique Générale Féminine (6) Amie très tôt décédée, dont le portrait est à Lavelanet (7) Toutes deux nées Banzet (8) Connue à L’aigle (9) Plus âgée qu’elle, qui habitait Saint-Elix

Hugues

Il y a quelques années, Bonne-Maman et moi avions eu une longue discussion sur le titre de l’ouvrage qu’un homme politique venait de publier, « Sans mémoire, le présent se vide ». Alors qu’elle vient de nous quitter, je voudrais que nous, ses 21 petits- enfants, réfléchissions un moment à ce qu’elle nous a apporté. Il y a, bien sûr, ce goût immodéré et impulsif pour l’achat de gadgets, attrait de la nouveauté qui révélait sa confiance en l’avenir. Les tiroirs de Lavelanet regorgent de ces trouvailles à l’efficacité discutable et nos moitiés respectives peinent parfois à comprendre notre enthou- siasme pour telle ou telle innovation. Bonne-Maman, c’était aussi des jugements tranchés. C’était vrai en matière artistique, comme l’illustraient ses notes assez cruelles grif- fonnées sur les jaquettes de ses disques, ou le fameux « j’ai trouvé cela assommant » au sujet de nombreux films. C’était vrai également dans la vie, et beaucoup d’entre nous ont appris à leurs dépens à être moins… directs. Bonne-Maman était aussi indépendante d’esprit, n’hésitant pas à se présenter en solo aux élections muni- cipales de Lavelanet après s’être entendue dire que ce n’était pas la place d’une femme, ou à créer une équipe de catéchèse pour répondre à certains errements du temps qui, à ses yeux, remettaient en cause des valeurs fondamentales. Cette préférence pour la liberté et l’autonomie est aussi la raison pour laquelle elle nous a aimés tous inconditionnellement, alors que nous sommes si différents dans nos personnalités et nos choix de vie. Cependant, revenant à cette phrase, “sans mémoire, le présent se vide”, je crois que le véritable apport de Bonne-Maman dans nos vies, c’est un triple ancrage. • Un ancrage géographique, d’abord. Bonne-Maman se confondait avec Lavelanet. Elle qui, toute son en- fance et sa jeunesse, avait passé ses vacances à La Nine, non loin d’ici, nous a toujours accueillis dans ce sud-ouest qu’elle aimait tant. En entrant dans nos vies d’adultes, chacun d’entre nous a ressenti le be- soin de venir à Lavelanet avec son ou sa fiancée, tant il est vrai qu’une partie significative de notre per- sonnalité s’est construite ici. • Un ancrage familial, ensuite. Bon-Papa est mort il y a trente-trois ans, et peu d’entre nous ont vraiment connu ce héros au sourire si doux, dont nous avons tous en tête le portrait en tenue d’officier de spahis. Bonne-Maman le rendait pourtant très présent en l’évoquant régulièrement. C’était aussi le cas de tous ses devanciers, dont les photos décoraient sa chambre : Étienne de Lassus, son père ; Grand-Mamie, sa mère ; Maurice Margot, son Bon-Papa, dont les épaisses moustaches blanches nous fascinaient ; ou en- fin Alice de Lassus, sa grand-mère, de qui elle tenait son goût de la musique. • Un ancrage spirituel, enfin et surtout. Bonne-Maman avait mis ses talents au service de sa foi, en écri- vant les icônes qui décorent aujourd’hui nos foyers. Si tous parmi nous ne sont pas croyants, chacun peut attester avoir connu en Bonne-Maman une chrétienne à la foi inébranlable, qui lui a servi de roc face aux épreuves de sa longue vie. Il est précieux de nous en souvenir face aux tourments de nos exis- tences. Aujourd’hui, chère Bonne-Maman, nous avons de la mémoire, et notre présent n’est pas vide. Ces trois an- crages, géographique, familial et spirituel se confondent. En attendant la Résurrection, vous reposerez à Lavelanet, où vous aurez vécu 65 ans, dans cette vallée de la Garonne où vos aïeux sont inhumés depuis, dit-on, dix siècles, à commencer par vos parents. Vous rejoignez Bon-Papa, Charles Parmentier, l’amour de votre vie, avec lequel vous avez fondé cette famille qui perpétuera votre souvenir. Vous entrez dans la Maison du Père : aujourd’hui, vous voyez ce que vous avez cru. À l’heure de se dire À Dieu, vos petits-enfants se tournent vers les Pyrénées et murmurent la prière fami- liale « Dieu de lassus, loenus lassus », ou plus précisément, « Dieu de là-haut, loge-la là-haut. »

David au nom des cousins: Merci Bonne-maman pour tous ces beaux moments de notre vie passée à vos côtés à Lavelanet ! Merci pour nous avoir tous réunis, les cousins, les cousines, lors de ces fa- meux étés. Nous en garderons toute notre vie de merveilleux souvenirs mêlés de grande liberté, de camaraderie, de bon repas, de sauts dans la piscine, de grands jeux dans le parc.

Avec tous les cousins, je me souviens de votre grand sourire apportant le fameux goûter (les chocolatines !) à la piscine sous les hourras !

Avec tous les cousins, je me souviens de votre top départ pour la grande course des “Jeux Olympiques” de Lavelanet et de vos mains qui nous passaient autour du cou toutes nos médailles durement acquises !

Avec tous les cousins, enfin, je me souviens de votre joie exprimée à chacun de nos mariages, grands projets, diplômes, et de chacune des naissances de vos arrières petits enfants. Domitille Bonne Maman, je n’aurai jamais assez des trois minutes que l’on m’a accordées pour vous dire à quel point vous al- lez me manquer. Vous étiez si importante pour moi, pour beaucoup de raisons ! Un immense merci pour tous les innombrables souvenirs que vous nous avez offerts grâce à Lavelanet. Le goût des chocolatines autour de la piscine était unique. Seuls ceux qui y ont goûté ici et peut-être Proust avec sa madeleine peuvent comprendre de quoi je parle. Merci pour m’avoir aidée à me construire en m’accompa- gnant pas à pas. Vous avez été pour moi cette main qui ac- compagne l’enfant lors de ses premiers pas. Toujours pré- sente, jamais très loin. Celle qui encourage à faire le pas suivant et qui vous rattrape à chaque fois. Celle qui rassure, qui aide à passer les difficultés et qui, quoi qu’il arrive nous empêche de nous arrêter et d’abandonner. Par votre exemple, vous m’avez montré com- ment vivre avec courage et confiance. Enfin, je voulais vous remercier pour m’avoir aimée comme vous l’avez fait de façon si constante et dis- crète. Votre affection était faite de simplicité, de discrétion, de tendresse. Ces dernières années, nous avons passé quelques semaines toutes les deux. Ces moments où vous me laissiez entrer dans votre quoti- dien étaient des bulles d’oxygènes suspendues hors du temps. Vous me faisiez goûter au calme d’une vie ri- chement remplie. Il me semble que nous y avions trouvé une précieuse complicité. Je terminerai par cette phrase, qui, lorsque je l’ai lue, m’a fait penser à vous, à nous : “on re- connaît l’amour véritable à ce que le silence de l’autre n’est plus un vide à remplir, mais une complicité à respecter”. Je vous souhaite bon voyage Bonne-Maman. Merci d’avoir été ma, notre, Grand Mère, si spéciale pour chacun d’entre nous.

Solène Chère Bonne-Maman, Au moment de vous dire au revoir, nous tenions à saluer la Guide que vous fûtes. Nous aimions écouter vos souvenirs d’Akéla pendant la guerre et vous étiez heureuse d’entretenir une correspondance avec vos anciens louveteaux. « La promesse est une force. D’autres l’ont faite avant toi. D’autres la feront après toi » est-il écrit dans le livre du Lézard qu’on lit tradition- nellement la veille de sa promesse. Beaucoup de vos enfants et petits-enfants vous ont suivi dans votre en- gagement Scout, ce que vous avez toujours favorisé. Vous avez de nom- breuses fois accueilli à Lavelanet nos camps Jeannettes, Louvettes et Guides, vous joignant à nous avec votre authentique chapeau 4 bosses pour un rasso, une prière, une veillée ou encore un concu. C’est pourquoi je propose à tous ceux qui ont fait leur promesse de sa- luer notre Grand-Mère cheftaine en reprenant le refrain du chant de la promesse scoute : « Je veux t’aimer sans cesse, de plus en plus, protège ma promesse, Seigneur Jésus ».

Contact

mairie

 

 

 

 

 

 

MAIRIE :

134 rue des Marronniers 31200 Lavelanet de Comminges

Tél. : 05.61.87.63.23

Fax : 05.61.87.89.29

Mail : mairie-lavelanet-de-comminges@wanadoo.fr

Maire de la commune : Mme DELAVERGNE Évelyne.

LA VIE DE LA MAIRIE

Ouverture au public : tous les après-midi, du lundi au vendredi.

Les ouvertures du secrétariat : mardi, mercredi, vendredi de 14h à 18h.

Présence des élus, les lundis et jeudis de 14h à 17h.

Le Maire reçoit sur rendez-vous.

CCAS

CCAS

Petit moment de détente, où les personnes ont pu échanger leurs souvenirs et surtout leurs désirs de se retrouver plus souvent.

ccas
_

Le CCAS va donc organiser des rencontres tous les deux mois, enfin que chacun puisse bavarder autour d’un goûter et participer à diverses activités.

Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune. Il exerce sa mission en liaison étroite avec les institutions publiques et privées (CAF, MSA, associations). A cet effet, il peut mettre en œuvre des moyens ou des structures de concertation et de coordination. A ce titre, il développe différentes activités et missions légales ou facultatives, directement orientées vers les populations concernées : aide et accompagnement des personnes âgées, aide aux personnes handicapées, aux enfants, aux familles en difficultés, lutte contre l’exclusion…

Plus de renseignements : MAIRIE DE LAVELANET DE COMMINGES

Mme Gisèle MILHORAT : 05 61 87 63 23

(lundi/mardi/jeudi à partir de 9h30)

Les marchés de proximité

Toute l’année venez flâner le long des étals de nos marchés de pays : vous y trouverez les produits les plus savoureux de notre terroir et la convivialité de nos producteurs !

Lieu de convivialité par excellence, où bat le pouls d’un village, le marché de pays est encore le moyen le plus sûr de rencontrer nos producteurs et de savourer les produits du terroir. Chaque bourg a son marché, chaque marché son jour de la semaine :

À MONTESQUIEU VOLVESTRE le mardi (gros marché de producteurs et revendeurs) et le samedi (petit marché de producteurs uniquement)

À CARBONNE le jeudi (gros marché de producteurs et revendeurs) et le samedi (petit marché de producteurs uniquement)
Il a lieu tous les jeudis matin de 8h à 12h30, place de la république, dans le jardin public, rue jean Jaurès et place des Halles.

À LATRAPE le premier vendredi du mois, de 18h30 à 20h30 (marché de producteurs locaux)

A CAZERES le mercredi de 17h à 20h (petit marché de producteurs uniquement)et le samedi le matin ((gros marché de producteurs et revendeurs)
il se situe sur la place du Commerce et de l’Eglise, sans oublier bien sur son marché couvert sous ses halles pour profiter de tous les produits biologiques des agriculteurs des alentours.

À RIEUX VOLVESTRE et à MONTBRUN BOCAGE le dimanche

Contacts entreprises locales

ACCESSOIRES DE MODE

PENENT NICOLE

Quartier de Tolit

Sur les marchés de Samatan le lundi , Carbonne le jeudi,Auterive le vendredi et Cazères le samedi.

Tél. : 05 61 87 59 58


ARBORICULTURE ET PRODUCTION DE FRUITS VENTE LEGUMES

DOMAINE DES NOZES

Vente de pommes au verger et vente légumes.

www.domaine-des-nozes.com

ZI Catalan, Chemin des Entrepreneurs, 31220 Lavelanet-de-Comminges

tél. : 05 61 98 25 65


SERVICES AIDE A LA PERSONNE

SARL BCM

Service d’aide et de soins non médicaux: assistance aux personnes agées, personnes handicapées, aide à la toilette, soutien scolaire, garde malade, ménage……..

Jours d’ouverture : Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi, Dimanche

Horaires : 24/24

Adresse : SARL BCM, Le Village, 31220 Lavelanet-de-Comminges

Site web : http://www.bienetreconfortalamaison.fr


GUIDE CONFERENCIERE

Magali DELMAS

guide-delmas

 

 

 

 

 

 


AIDE AUX DEVOIRS


Magali DELMAS

aide-devoirs-delmas

 

 

 

 

 


TAXIS: ARTISAN

BENJAMIN TAXI

benjamin-taxi



TRANSPORTS ROUTIERS

SUBRA TRANS

ZA Catalan

Tél. : 09 75 66 55 45


VENTE, MONTAGE DE PNEUS

BERGES PNEUS 31

ZA Catalan

Tél. : 05 61 87 00 25


VIDANGE, CURAGE

SARL MIQUEL
sarl-miquel

 

 

 

 

 

 

 


VENTE A LA PROPRIETE -VIN


BERTRAND HENRY – VIGNERON

bertrand-henry

Nous sommes en attente des cartes de visite des entreprises locales qui souhaitent paraître gratuitement sur notre site.
Surtout si nous avons oublié certains d’entre vous merci de laisser vos coordonnées à la mairie.

La Zone d’activités de CATALAN

LA ZONE D’ACTIVITES
Au nord et en bordure de l’A64, cette zone d’activités de près de 12 ha est directement accessible par l’échangeur. Elle est desservie par une voie qui longe l’A64 et rejoint Saint Elix le Château.

La zone accueille des bâtiments d’activités variées :
Une station-service discount (visible depuis l’A64),
SCAB INTERNATIONAL (pneus),
un métallier-serrurier Fréderic PORTET ,
une société de production de voitures de golf avec un bâtiment de stockage
un garage RENAULT : la SARL ERIC DAVEZAC (vente et réparation de véhicules). Fin 2013 et début 2014 se sont installés COTE PIZZAS (Pizzéria Drive) avec sa nouvelle terrasse en ce début d’été et l’entreprise ISODOC qui a déménagé son unité de production depuis le 16 mai 2014 : l’entreprise conçoit, fabrique et commercialise une gamme de portes, panneaux et accessoires spécialement adaptés à la construction ou la rénovation de locaux à contraintes spécifiques telles que :
le maintien en température (ex : chambres froides),
l’hygiène (ex : locaux travail cuisines collectives),
la résistance à l’humidité (ex : séchoirs, étuves),
ou la simplicité / rapidité de construction(ex : bâtiment modulaire).

A noter également , la présence d’un bâtiment propriété de la commune depuis quelques années, et loué à une entreprise du BTP (terrassement, démolition, assainissement): SARL Christophe DAVEZAC et une entreprise implantée depuis une trentaine d’années la SARL Philippe MIQUEL

Non loin de cette zone au Palatin sont installés 5 entreprises:
Comminges Alu- Broggiatto Michel
EGTC – Isolation ouate de cellulose
ALTER ENERGIE – Chauffage granulés bois et photovoltaïque (energies renouvelables) –
Daniel RASPAIL et Jérôme MALLARD
DURAN Nutrition – Aliments bétail –

Ces activités répondent principalement à une demande d’entrepreneurs locaux qui participent à la création d’emplois sur la commune .

Son implantation est un réel atout, une dizaine de lots sont disponibles (propriété du SIVOM du Volvestre ) et de nombreuses demandes sont à l’étude.

Une zone de proximité qui répond principalement à une demande locale et qui participe au dynamisme économique de la commune.
Une zone à valoriser et à développer dans le cadre d’une politique plus harmonieuse de développement du territoire.

Arrête mise en place signalisation Chemin des Entrepreneurs

arrete-chemin-entrepeneurs

Agriculture

L économie agricole occupe une place importante dans notre village et de nombreuses exploitations sont situées sur notre territoire

ARBORICULTURE

Domaine des Nozes (pommiers et kiwis)

AGRICULTEURS-ELEVEURS

EARL GROSSO (vaches laitières et viandes)
Contact Gary Grosso 0667416451

CERUTTI ALAIN (vaches viandes)

Douat

EARL DU MUGUET (vaches laitières)

Gargaillous

EARL BERGOUGNAN (vaches viandes)

Toumiou

BAREILLE Gérard(vaches viandes)

Tachon

ELEVAGE DE PORCS

SARL RIGAL FRERES
Larouset

Alain SALCEDO (porcs gascons)

VITICULTURE

Bertrand HENRY 06.73.73.36.52
Domaine de Cadeillac
cadeillac@gmail.com

On peut citer les autres exploitations situées sur la commune qui pratiquent la polyculture:
Francis Arqué, Hubert et Jean Marc Doumenc, Jean Bernard Escadeillas,Christian Gaston , Noelle Segouffin ,Hubert Delavergne, Marie Josée Palubitzki, l’Earl du Castéras,le Gaec Auguères,le Gaec de Larouzet et la Scea de Rigues

Comment trier nos déchets?

Consultez cette rubrique pour connaître la destination des déchets en fonction de leur nature.

En cas de doute sur la destination des déchets… N’hésitez-pas ! Jetez dans le bac d’ordures ménagères.

Les ordures ménagères
Tous les déchets non-recyclables, y compris les sacs et films en plastique.
> Où ? Dans le bac gris à couvercle gris foncé

Emballages, journaux…
• Emballages en plastique, métalliques, cartons et briques alimentaires.
• Journaux, magazines.
• Bouteilles et flacons en plastique avec ou sans bouchon.
> Où ? Dans le bac gris à couvercle jaune.

Attention ! Les emballages à recycler doivent être déposés en vrac, et en aucun cas dans un sac. Les sacs plastiques ne sont pas recyclables.

Ne sont pas recyclables : les petits emballages plastiques (type yaourts).

Bio-déchets issus de la cuisine et petits déchets verts
> Où ? Dans votre composteur individuel

Verre
> Où ? Dans le bac spécial verre ou dans les conteneurs à verre.

Où trouver des conteneurs à verre à Lavelanet ?

A la Clotte et à la Salle des Fêtes

Encombrants
La collecte des encombrants ne concerne que les objets réellement encombrants (meubles, canapé, matelas…) ne pouvant pas être évacués par votre conteneur d’ordures ménagères.

– Autres déchets :
Déchets verts, déchets électroniques, déchets toxiques, médicaux.

Des structures sont à votre disposition pour un meilleur recyclage.
Équipement électroniques et électriques
Déchets toxiques
Piles
Déchets médicaux
Textiles
Radiographies

Déchets verts du jardin

La déchetterie de Carbonne

Équipement électroniques et électriques
Tous les équipements qui fonctionnent avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur (rechargeable) :
• Gros électroménager (réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge, four…)
• Petits appareils électroménagers ou électroniques
• Écrans
• Lampes

Pour éliminer ces déchets, deux solutions :
1. Si vous remplacez l’équipement, le vendeur du nouvel équipement est tenu de reprendre gratuitement l’ancien.

2. Sinon, les déchets sont à déposer dans une déchèterie (adresse).
Attention ! Il n’est plus possible de déposer les objets électriques et électroniques dans les encombrants.

Déchets toxiques
Déchets ménagers spéciaux dangereux : aérosols, piles, batteries, peintures, vernis, cires, solvants, engrais, désherbants, détachants, détergents, produits d’entretiens, huiles de vidange, liquides hydrauliques, radiographies, insecticides, néons, médicaments, accumulateurs…
Piles
> Où ? Dans les écoles, certains équipements municipaux et commerces.
> Connaître les lieux de dépôt.

Déchets médicaux
La plupart du temps, issus d’auto-injections (seringues, aiguilles, lancettes…), ces déchets de soins, mélangés aux déchets ménagers, présentent des risques pour le patient et son entourage. A?n d’éliminer ces risques Sud de Seine a mis en place des bornes destinées à récupérer ces déchets.
> Où ?
> En savoir plus et connaître les lieux de dépôt.

Textiles
Dans chaque ville de l’agglomération, un service gratuit de collecte des textiles usagés a été mis en place. Collectés et traités par la société Eco textile ou encore l’association le Relais.
Les enjeux liés à leur récupération sont importants :
• Environnementaux (plus d’incinération)
• Sociaux (Permettre aux plus démunis de se vêtir et favoriser l’insertion par des emplois crées).
> Connaître les lieux de dépôt.

Radiographies
Ne jetez plus vos vieilles radiographies à la poubelle ! Désormais, vous pouvez les déposer gratuitement dans les Centres Municipaux de Santé, durant les heures d’ouverture.

Voirie

TRAVAUX DE VOIRIE 2014
Saluons le travail remarquable assuré par Daniel CERUTTI depuis 6 mois sur les travaux du Pool Routier ,et qui grâce à une bonne gestion de l’ enveloppe allouée par la Communauté de Communes a permis la réhabilitation de nombreux chemins.
Rue du Cimetière : terrassement parking et goudronnage, dépose buses cassées sur 80 ml
une traversée de chaussée en 400 en amont du parking,curage fossé et tranchée drainante
Voie Romaine : reprise chaussée en 0,20 + goudronnage sur 240 ml
Rue Anceau : dérasement banquette et reprise en 0,20 + goudronnage sur 500 ml
Rue Anceau (salle des fêtes) : terrassement le long de la murette (100 ml ),pose d’un drain
goudronnage
Chemin des Vergers : démolition aqueduc, repose buses en 300, curage fossés : 200 ml
Chemin des Entrepreneurs : pose de bordures (80 ml ),dérasement banquette,reprise en grave bitume
Rue Joseph Caffarelli (devant école) : pose de caniveaux grilles, goudronnage
Rue du Stade : curage, ouverture fossés (200 ml)
Chemin des Mûriers : curage fossé ( 720 ml ),hydrocurage passage busé
Rue des Noisetiers et rue Pigote : pose pluvial et regards avaloirs,pose caniveaux ,
reprise en 0,20,goudronnage,régler terre végétale
Rue Jules Gleizes : goudronnage poutre de rive à partir du chemin du Loup jusqu’à la ferme Bergougnan ,rond -point de l’Eglise : repose bordures et joints.
Daniel a également supervisé la rénovation des Croix de Mission de notre village , elles font partie du patrimoine local et c’est le Sivom du Volvestre qui a assuré les travaux de reprise des joints,le sablage complet et nos services techniques assureront la peinture métallique .
Croix des Gargaillous, Croix Ferme de Paillac, Croix Route de St Julien, Croix Rue Jules Gleizes, Croix du Boulodrome,Déplacement ,nouveaux socle et sablage croix rue des Muriers, Croix rue des Etoiles replacé et sablé.
Merci encore à Daniel pour son implication dans la gestion de l’ensemble de ces travaux.

TRAVAUX DE VOIRIE 2015

TRAVAUX DE VOIRIE 2016

Gestion des Déchets

La gestion des déchets est une compétence de la Communauté de Communes du Volvestre.

DECHETTERIE

L’accès à la déchetterie est exclusivement réservé aux particuliers résidant sur le territoire de la Communauté de communes du Volvestre pour les apports volontaires.

Déchetterie de Carbonne
Chemin de Nougaret
31390 Carbonne
Tél : 05 61 87 80 81
Horaires : du mardi au samedi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h.

Pour accéder à la déchetterie, vous devez vous munir d’un macaron à retirer à la mairie de Lavelanet sur présentation de votre carte grise et d’un justificatif de domicile. L’accès est gratuit.

MATERIAUX INTERDITS
Grosses souches d’arbres
Bouteilles de gaz
Extincteurs
Carcasses de voiture
Cadavres d’animaux
Produits explosifs ou radioactifs
Produits infectieux ou hospitaliers
Branchages platanes (maladie du chancre coloré)
Ampoules à incandescence classiques et halogènes.

MATÉRIAUX AUTORISÉS
Ferraille : fer, alu, fonte, zinc, cuivre
Tout venant : polystyrène, plastiques, canapés, matelas, linge, chaussures, béton cellulaire, placo plâtre.
Carton : carton
Branchages : branches de bois, taille de haie ou d’arbres (diamètre inférieur à 15cm)
Déchets verts : herbes, feuilles, tonte de pelouse
Papier : journaux, livres, catalogues, annuaires
Bois : bois sec, meubles, planches, chevrons, isorel, palettes
Inertes purs : gravats, tuiles, béton, terre, faïences, vitrages, plats, poterie
DEEE : déchets d’équipement électrique et électronique : congélateurs, téléphones, matériel informatique, télévision, petits appareils électriques

A DEPOSER DANS DES CONTENEURS SPECIFIQUES
Vêtements (propres, pliés, en sacs, et paires de chaussures reliées entres elles)
Batteries de voiture
Huiles de vidange
Déchets dangereux
Déchets d’activités de soins à risque infectieux
Piles, accumulateurs
Cartouches d’encre
Huiles de cuisine
Lampes : uniquement tubes fluorescents ou néons, lampes basse consommation, lampes LED

Une benne Emmaüs est à disposition sur le site de la déchetterie de Carbonne.

Les actions de « chiffonnage » et, d’une manière générale, toute action visant à entraver le bon fonctionnement de la déchetterie sont interdites.

La récupération des déchets est strictement interdite.

Téléchargez ici le règlement intérieur de la déchetterie

JOURS DE COLLECTE

Le Jeudi toutes les semaines : BAC GRIS ordures ménagères résiduelles

Le Mardi tous les 15 jours : BAC JAUNE (emballages à recycler) : briques alimentaires,boites métalliques,bouteilles,flacons et bidons plastiques
semaine paire

ENCOMBRANTS

L’enlèvement des encombrants est assuré par la Communauté des Communes et les jours de collecte dans l’année sont distribués 15 jours à l’avance dans les boites aux lettres du village .

VERRE

Deux Recup’verre disponibles dans le village

La Clotte
Salle des Fêtes

VETEMENTS

Collecteur à la Salle des Fêtes

Démarche “Zéro Phyto”

Se dispenser totalement des produits phytosanitaires pour l’entretien des surfaces à traiter (cimetière, terrains de football, aire de jeu, terrain de pétanque, trottoirs…) est l’objectif 2017 pour la commune de Lavelanet de Comminges, sachant que la loi imposera définitivement le « zérophyto » au 1 janvier 2020.

Depuis 2013, la commune a entrepris une gestion différenciée d’entretien des espaces publics, l’enjeu premier étant la préservation de la qualité de l’eau. Car le point de captage de l’eau potable se situe sur notre commune.

Un plan communal de désherbage est mis en œuvre en vue d’abolir progressivement l’usage de produits phytosanitaires. Le responsable des espaces verts a suivi une formation pour réduire les traitements au seul cimetière et terrain de football.

La pratique courante de nouvelles techniques va permettre d’éviter l’utilisation de produits chimiques : désherbage manuel, désherbage mécanique, paillages, recours aux plantes couvre-sol et vivaces.

Anticiper la démarche, nous permet d’obtenir des subventions conséquentes sur le matériel et les plantes couvre-sols et de redéfinir l’entretien de nos espaces publics.

Cela nécessitera pour l’ensemble d’entre nous d’avoir un regard différent.